Qu'est-ce que les opiacés

et les opioïdes?

Quelques explications sur

les substances.

QU'EST-CE QUE LES OPIACÉS ET LES OPIOÏDES?

Les opiacés et opioïdes sont des antalgiques et narcotiques très puissants avec un fort pouvoir addictif. Si les opiacés désignent, au sens strict, les substances qui contiennent de l'opium ou des alcaloïdes de l'opium – principalement la morphine –, le terme opioïdes recouvre toutes les substances ayant une action similaire à celle de la morphine. La morphine est l'opioïde le plus ancien et le plus utilisé. Dans le traitement de la douleur, elle sert de substance de référence par rapport à laquelle on mesure l'effet analgésique des autres opioïdes. 

Exemples d’opiacés:

  • héroïne /diacétylmorphine (Diaphin®)

  • morphine (Sevre-Long®, MST®, Sevredol®)

  • hydromorphone (Palladon®)

  • buprénorphine (Subutex®, Temgesic®, Transtec®)

  • méthadone/lévométhadone (Polamidon®)

  • péthidine (Pethidin®, Dolantin®)

  • tilidine (Valoron®)

  • tramadol (Tramundin®, Tramal ®)

  • codéine (Codocontin®)

  • oxycodone (Oxycontin®, Targin®, Oxynorm®)

  • fentanyl (Fentanyl MAT®, Actiq®, Effentora®)

  • ... et bien d'autres.
     

Ces substances peuvent être vendues sous d'autres noms commerciaux à l'étranger.

Sur le plan chimique, on distingue les opioïdes naturels (morphine, codéine, thébaïne, papavérine, noscapine), les opioïdes semi-synthétiques (héroïne, hydromorphone, nicomorphine, dihydrocodéine, hydrocodone, buprénorphine) et les opioïdes synthétiques (méthadone, dextromoramide, tilidine, péthidine, pentazocine).

La prise des substances suivantes ne peut être traitée par OPIOSTOP

La cocaïne, les amphétamines (crystal meth), le cannabis, l'alcool, les benzodiazépines, l'ecstasy (MDMA) ainsi que d'autres drogues festives hallucinogènes ne sont ni des opiacés ni des opioïdes. Elles ne peuvent donc faire l'objet d'un sevrage par OPIOSTOP.   

La dépendance aux opiacés

Le résultat pour les malades est toujours le même : ils ne parviennent pas à se passer de leur dose quotidienne sans ressentir des symptômes de sevrage sévères, voire susceptibles de mettre leur vie en danger. Peu importe que la dépendance résulte d'une consommation de drogue illégale (patients toxicomanes) ou du traitement de douleurs chroniques (patients douloureux). Le sevrage sous narcose par OPIOSTOP est efficace pour traiter ces deux types de dépendance.