«Il travaille quelques jours par semaine et profite de l'été»

Deux mois après son retrait réussi grâce à OPIOSTOP, la famille de Reto N. a envoyé une déclaration touchante remerciant le Dr Patricia Manndorff et l'équipe d'OPIOSTOP de l'hôpital d'Interlaken. Grâce à un sevrage aux opiacés sous anesthésie, Reto N.* a pu laisser derrière lui sa dépendance aux opiacés et retrouve peu à peu le chemin de la vie.


«Nous avons attendu quelques semaines pour vous écrire. Tout d'abord, nous aimerions commencer par vous remercier ! Nous sommes à court de mots pour décrire l'énorme bonheur que nous ressentons actuellement. Et la grande gratitude que nous avons pour vous et l'équipe d'OPIOSTOP. Nous tenons à vous dire MERCI du fond du cœur !

Reto se porte bien presque deux mois après son retrait sous anesthésie à l'hôpital d'Interlaken. Il éprouve encore quelques difficultés ici et là, mais en général, il est très heureux. Il a pris sept kilos et a commencé à prendre le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner comme une personne normale. Il travaille quelques jours par semaine et profite de l'été. Il a encore du mal à dormir normalement, mais les six à sept heures qu'il passe chaque nuit lui donnent l'énergie dont il a besoin pour affronter la journée.

Nous remercions l'équipe d'OPIOSTOP du fond du cœur. La famille de Reto N.»


*nom anonyme


Mann nach Drogenentzug unter Narkose mit OPIOSTOP
Image symbolique : Patient après un Sevrage de drogue